de l'Ariège

CAMPAGNES SOLIDAIRES


Campagnes solidaires est le mensuel de la Confédération paysanne, engagé avec les paysans et les acteurs du mouvement social dans l'émergence d'autres mondes possibles.

C'est un point de ralliement pour ceux qui veulent comprendre les réalités de la vie et des luttes paysannes dans le monde et ici en Europe.

C'est aussi un espace pour ceux qui veulent s'exprimer sur ces réalités et la manière d'agir sur elles.

Informer, c'est contribuer au débat sur les sujets de société tels que les OGM, la sécurité alimentaire et la mondialisation...

Campagnes Solidaires, notre, votre journal, tente chaque mois de restituer les résistances et les espoirs de ces luttes. Nous avons besoin de vous pour continuer ce combat.

Le numéro du mois

n° 343 - octobre 2018
Editorial Sommaire
Dossier
Archives

Dossier

Pour un prix minimum d'entrée aux fruits et légumes importés


Les dossiers sont disponibles en téléchargement trois mois après parution [voir dans la rubrique ARCHIVES]

Manger 5 fruits et légumes par jour, célèbre campagne de santé publique. Manger moins de viande mais de qualité, autre préconisation pour la santé et l'environnement. Dans ce contexte, maraîchage et arboriculture devraient avoir le vent en poupe, les fermes se multiplier, les productrices et producteurs bien gagner leur vie. Or il n'en est rien et nous nageons en pleine incohérence.
Le secteur des fruits et légumes en France connaît aujourd'hui une situation critique. Et les intempéries ne sont pas les seules responsables.

En 2025, nous aurons une autosuffisance en fruits et légumes inférieure à 50%. Les importations seront supérieures à la production alors même que nous avons d'excellentes terres maraîchères, des savoir-faire, et que nos associations locales accueillent tous les jours des projets en maraîchage (1) ! Mais dans le sud de l'Europe, le climat plus propice, les réglementations différentes sur l'usage des pesticides et le coût de la main d'oeuvre - ce coût parfois très bas grâce à l'exploitation de migrant.es - permettent à des produits d'arriver sur le marché français à des prix très en dessous des coûts de revient national.
La société aspire à consommer des produits locaux et de qualité, la Confédération paysanne travaille à cette relocalisation et à donner un revenu aux paysannes et aux paysans. Comment, dans ce contexte, redynamiser la production de fruits et légumes en permettant à l'amont d'en vivre décemment et de sortir des pesticides ? Le droit au revenu est notre combat : donc ni vente ni achat en dessous du prix de revient (coût de production + rémunération paysanne). Cette revendication s'accompagne nécessairement d'une modification des règles européennes - qui pourrait prendre beaucoup de temps - ou - plus accessible dans un temps acceptable - de mesures limitant l'attractivité des produits importés.

Des outils existent, dont un qui est pour nous le plus pertinent pour les fruits et légumes : le prix minimum d'entrée qui induit de mettre en place un système de contrôle ne permettant pas l'importation d'un produit dont le prix d'achat serait inférieur au prix de revient moyen en France (préalablement défini par les pouvoirs publics). Pourquoi le choix de cet outil ? Est-il légal ? Comment le mettre en place ? Le faire respecter ? Les fruits et légumes seront-ils plus cher pour celles et eux qui les consomment ? Quels impacts sur les autres pays ? Nous avons des réponses !

La situation est grave. Les fruits et légumes de qualité ont une place si importante dans l'alimentation qu'il nous faut reconquérir notre souveraineté alimentaire. Nous avons besoin d'accélérer les installations de paysannes et de paysans, et surtout de travailler à ce que toutes et tous puissent vivre décemment de leur travail. Des pistes existent : la Conf' va porter, expliquer et défendre celle qu'elle estime la plus pertinente.

Christine Riba,
paysanne dans la Drôme,
secrétaire nationale



(1) www.agriculturepaysanne.org
 

MOBILISATIONS
Surfaces pastorales : mobilisation préfecture lundi 12 mars
Après la session chambre de lundi 12 mars, lors de laquelle les élus Conf ont présenté une motion relative à la ...
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse