de l'Ariège

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pour que le parcours à l'installation ne soit plus celui du combattant, la Conf'Ariège passe à l'action !

13.02.2014

Retour du point info-installation dans le giron de l'Etat !

 

Depuis plusieurs mois de nombreux porteurs de projets nous ont fait part des difficultés qu'ils rencontraient dès lors qu'ils ne suivaient pas le fameux parcours mis en place par la chambre d'agriculture et les JA*. Idem, pour trouver du foncier, derrière les discours convenus, la « profession » penche toujours vers l'agrandissement des paysans déjà bien pourvus !

 

La presse en a fait état fin 2013, un collectif de porteurs de projets soutenus par l'ADEAR, le CIVAM bio et la Confédération paysanne, a investi le comité technique de la SAFER qui se tenait à la Chambre d'agriculture. L'objectif était de dénoncer l'attribution d'une trentaine d'ha de terres à un fidèle lieutenant de la FDSEA* au détriment de plusieurs projets d'installation.

Les porteurs de projets agricoles, il est vrai, souvent peu intéressés par des fermes classiques en filières longues (vaches laitières, production de veaux ou d'agneaux maigres pour l'export, grandes cultures,...) très gourmandes en capitaux, ont beaucoup de mal à trouver les quelques ha nécessaires. Pour ceux qui y arrivent malgré tout, le parcours semé d'embûches ne fait que commencer. Pour les aider à y parvenir, un « point info-installation », tenu par un syndicat (les JA*), se trouve dans les locaux de la Chambre d'agriculture...mais si par hasard, la personne ne fait pas appel au service des techniciens, mais préfère ceux de structures comme l'ADEAR ou le CIVAM bio, souvent plus pointus sur ce type de projets, les blocages se succèdent.

Quand, enfin, pour quelques uns, le bout du tunnel semble proche, avec la présentation de leur projet d'installation devant une commission paritaire (CDOA*, avec l'état, les techniciens et les syndicats), pour obtenir les fameuses aides à l'installation, voilà que nos JA* mettent leur véto ! Du jamais vu pour un syndicat dont le mot d'ordre est justement l'installation !

 

Voici quelques années, un responsable agricole ariègeois, des hauteurs de son vignoble, avait lancé en CDOA* «  Installer des gens avec 30 vaches à viande, c'est faire du social ! » La phrase aurait pu prêter à rire quand on connaît le montant d'aides perçues annuellement par ce dernier. Aujourd'hui, nos sympathiques JA*, ayant retenu la leçon de leur aîné, n'hésitent pas à lâcher « Nous ne pouvons pas faire des installations sociales... ».

 

Cette fois, c'en est trop, la Confédération Paysanne passe à l'action ! Nous démangeons le bureau du point-info installation dans un lieu ouvert à tous, sous la responsabilité de l'Etat, à la DDT !


Contacts :
David EYCHENNE - Co-porte-parole de la Confédération Paysanne de l'Ariège - tél: 06 47 65 08 33
MOBILISATIONS
Surfaces pastorales : mobilisation préfecture lundi 12 mars
Après la session chambre de lundi 12 mars, lors de laquelle les élus Conf ont présenté une motion relative à la ...
en savoir +
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse