de l'Ariège

COMMUNIQUE DE PRESSE

PAC et surfaces pastorales : le ministère prêt à lâcher les éleveurs !

09.03.2018

Reconnaissance des surfaces pastorales par la PAC* :

Le ministère prêt à lâcher les éleveurs !
Il doit agir avant le 31 mars!


Suite à un audit européen sur les critères d'admissibilité des surfaces pastorales comportant moins de 50 % d'herbe, le ministère de l'agriculture propose aux éleveurs de sortir ces dernières de leurs surfaces éligibles aux aides PAC* ! En Ariège, au moins 1 ferme sur 4 serait impactée, soit un peu plus de 8.000 hectares !

Alors qu'à longueur de discours Macronien, il nous est rappelé la nécessité d'opérer une « révolution agricole », « une montée en gamme » de nos produits, nous avions compris, nous, éleveurs pastoraux des zones difficiles, dites à handicaps naturels, que nous étions désormais en pointe pour porter haut les couleurs des produits vertueux. Production peu consommatrice d'intrants chimiques, lien fort au territoire, entretien de milieux ouverts, maintien d'emplois et de vie dans nos vallées....
Coutumier du fait, le gouvernement nous a rapidement consulté, sollicité pour faire des propositions argumentées ; pour finalement, dans la précipitation, nous mettre devant le fait accompli ! Il n'y a pas de marges de manoeuvre possibles et les échéances sont imminentes, fixées au 31 mars !

Pour la Confédération paysanne, il est incompréhensible et intolérable, de surcroît au regard des ambitions portées par le Président de la République, d'abandonner ces paysannes et paysans.
Aussi, las, les paysans de la Confédération paysanne, ne participeront plus à ces mascarades de discussions au ministère.

Nous sommes aujourd'hui vendredi 9 mars à l'Hôtel de Région à Toulouse au CRAEC pour porter la voix des éleveurs pastoraux qui se sentent totalement abandonnés par les propositions du ministère de l'agriculture. C'est l'État que nous interpellons concernant le règlement Omnibus et la reconnaissance des surfaces pastorales.

De même, lundi 12 mars, lors de la session chambre à Foix, nos élus proposeront au vote une motion enjoignant l'État de profiter de la possibilité offerte par le règlement Omnibus (modifications de certaines dispositions à mi-parcours d'un programme européen, dont la PAC*), avant le 31 mars pour faire enfin reconnaître définitivement les surfaces pastorales comme étant des surfaces productives.
Et nous n'hésiterons pas à poursuivre ces mobilisations jusqu'à Paris dans le courant de la semaine prochaine.
Ne pas reconnaître ces surfaces pastorales aujourd'hui, c'est accepter moins de paysans demain et plus de friches partout !


Point Presse Lundi 12 mars     
Devant la Préfecture de Foix à 12h30

Contacts :
David EYCHENNE - Co-porte-parole de la Confédération Paysanne de l'Ariège - tél: 06 47 65 08 33
Laurence MARANDOLA - en charge des dossiers montagne et petites fermes - tél: 06 31 66 10 83