Home > Communiqués de Presse > Procès en diffamation pour les lanceurs d'alertes de la ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Procès en diffamation pour les lanceurs d'alertes de la Confédération Paysanne

15.11.2016

Pas d'autre alternative, la relaxe pour les paysans et une PAC* juste !

Pour avoir dénoncé dans leur journal syndical Le regain, les agissements tendancieux de François Toulis, président de la chambre d'agriculture de l'Ariège, Sébastien Wyon et David Eychenne, porte-parole de la Confédération paysanne de l'Ariège, sont jugés au tribunal correctionnel de Foix aujourd'hui !

La confédération paysanne a alerté, en tant et en heure, les services de l'État, le ministre Le Foll lui même, lors de sa venue au colloque sur l'agriculture de montagne à Ax les Thermes en novembre dernier, sur les risques de dérives et de création de situation de rentes liées à la mise en place de la nouvelle PAC*.

Un an après, les paysans de la Conf'Ariège, en lanceurs d'alertes, ont dénoncés les manoeuvres opérées par le GAEC de ST Paul, dont le gérant est François Toulis, pour récupérer toujours plus d'aides PAC*.
Nous appelons tous les paysans ariègeois à demander, eux aussi, des comptes à leur président de chambre d'agriculture. Si tous, avions agi comme lui, qu'en serait-il aujourd'hui ? Les aides se seraient-elles multipliées par autant de gourmands bénéficiaires ? Les estives ariégeoises seraient-elles prises d'assaut par pléthore de juments ? Quel paysan peut se reconnaître dans le modèle agricole mis en avant par le président de la chambre consulaire ?

Aujourd'hui, à Foix, de nombreux paysans ariégeois mais aussi venus de toute la France viennent témoigner du caractère injuste de la répartition des aides publiques à l'agriculture, financées par l'impôt payé par le contribuable. Des citoyens se joignent à ce mouvement afin de soutenir une agriculture paysanne locale et des territoires vivants!
Tous ensemble, nous réclamons une PAC* plus juste, plus équitable
entre tous les paysans, et nous y veillerons.

Pas justes des primes, mais des primes justes !

Contacts :
David EYCHENNE - Co-porte-parole de la Confédération Paysanne de l'Ariège - tél: 06 47 65 08 33
Laurence MARANDOLA - en charge des dossiers montagne et petites fermes - tél: 06 31 66 10 83
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Ariège -