Home > Communiqués de Presse > Qu'elles sont grandes, ces petites fermes !
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Qu'elles sont grandes, ces petites fermes !

27.11.2018

Dans le cadre de la campagne aux élections professionnelles, la Confédération paysanne a donné rendez vous ce lundi 26 novembre, sur les hauteurs de Seix puis dans la plaine de Soueix,

autour de la thématique des fermes de montagnes non-transhumantes.

Bravant le froid, la pluie et la neige fondue, ce ne sont pas moins de 35 personnes qui ont visité deux belles fermes de montagne. D'abord sur les hauteurs d'Esbintz à Seix, Adeline Régis nous a présenté son parcours d'installation progressive. Du maraîchage, de l'arboriculture et des petits fruits, avec une valorisation sur place, via un gîte d'étape et la fabrication de sorbets vendus en Biocoop et sur les marchés....De quoi dégager un revenu et contribuer à la vie d'un petit hameau de haute montagne perché à 1000m ! Puis, Hélène Roussel, nous a fait visiter ses parcelles de maraîchage le long du Salat, avec un parcellaire très éclaté. Elle redonne comme un air de diversité dans ce paysage aujourd'hui dédié principalement à l'élevage, au grand plaisir de tous, notamment des anciens qui peuvent déguster ses légumes à la maison de retraite...

Ces deux exemples d'installation, qui répondent aux attentes de la société en matière de relocalisation de la production, de montée en gamme des produits, d'aménagement du territoire, sont pourtant les oubliés des statistiques et des aides publiques !!!!

C'était l'objet de la restitution des recherches menées depuis 2017. Suite au colloque sur l'agriculture paysanne de montagne d'Ax les Thermes fin 2015, la Confédération paysanne travaille sur la reconnaissance de toutes les fermes de montagnes "non transhumantes", soit 30% des fermes et 30% également des installations aidés ces 10 dernières années en montagne ariégeoise. Les études montrent que ces fermes arrivent à dégager un revenu malgré des obstacles de toute nature (parcours d'installation, accès au foncier,...). Cependant, leur situation est souvent fragile et mériterait une meilleure reconnaissance et une autre répartition des aides publiques !


Contacts :
David EYCHENNE - Co-porte-parole de la Confédération Paysanne de l'Ariège - tél: 06 47 65 08 33
Laurence MARANDOLA - en charge des dossiers montagne et petites fermes - tél: 06 31 66 10 83
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Ariège