Home > Communiqués de Presse > Défendre l'agriculture paysanne, c'est aussi préserver la ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Défendre l'agriculture paysanne, c'est aussi préserver la biodiversité !

04.05.2018

Ce samedi 5 mai 2018 sont regroupées à La Bastide de Sérou,
plusieurs associations préoccupées par le respect de l'environnement.

La Confédération paysanne tient à rappeler que, par leur présence et leurs pratiques, des paysans nombreux sur l'ensemble des territoires sont les meilleurs garants d'un environnement préservé et d'une biodiversité riche !

Travailler sur des fermes de taille raisonnable, mettre en valeur les ressources locales (végétales et animales), rechercher toujours plus d'autonomie dans leur fonctionnement, s'attacher à produire davantage de qualité, sont autant de points qui font que les paysans qui pratiquent une agriculture paysanne auraient pu avoir toute leur place aujourd'hui à La Bastide de Sérou.

Cependant la présence d'organisations qui ne se focalisent que sur quelques symboles emblématiques d'une biodiversité « retrouvée » que sont les loups et les ours est inacceptable ; alors que l'an dernier de nombreuses estives protégées ont été attaquées en Ariège. Or, nous savons bien tous qu'un pastoralisme vivant est le meilleur atout pour la richesse de la biodiversité du milieu montagnard !

Enfin, les paysans d'un département tel que l'Ariège, aux deux tiers en zone de montagne, où les prairies naturelles et les parcours sont nos seules richesses, qui ne peuvent être valorisées que par l'élevage d'herbivores en plein air, sont choqués par la participation de L214 à cette journée ! Cette association refuse en bloc tout élevage et domestication des animaux... mélangeant fermes usines et élevage paysan. Or, au quotidien, nous paysans, éleveurs, pâtres en agriculture paysanne, par nos pratiques et notre rapport aux animaux, faisons en sorte de respecter au mieux ces derniers !

Fortement attachée à la liberté de pensée, d'expression et de réunion, la Confédération paysanne n'en reste pas moins choquée par cette provocation !


Contacts :
David EYCHENNE - Co-porte-parole de la Confédération Paysanne de l'Ariège - tél: 06 47 65 08 33
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de l'Ariège